Colloque ADOQ- Rimouski - Scratch

Le vendredi 21 octobre 2011.
Par : Pierre Couillard

Scratch est un logiciel de programmation pour les enfants qui facilite le partage et la création de dessins animés, d’histoires interactives, de jeux vidéos, de compositions musicales et d’oeuvres artistiques. Très puissant, l’imagination et la compétence à résoudre des problèmes de l’utilisateur sont continuellement mises à contribution.

À travers la création et le partage de projets Scratch, les jeunes apprennent à travailler en coopération, à apprendre des concepts scientifiques fondamentaux, à exprimer leur créativité et à structurer leur pensée.

Scratch est à la fois un logiciel éducatif et un programme de recherche, piloté par le laboratoire Media du MIT (USA).

« Quand tu veux construire un bateau ne commence pas par rassembler du bois, couper des planches et distribuer du travail mais réveille au sein des hommes le désir de la mer grande et large. » (Saint Exupéry)

Ordre du jour

  1. Bienvenue
  2. Buts de la formation
  3. Présentation du logiciel (installation si nécessaire)
    La conception d’un jeu vidéo/dessin animé/histoire est un « sport » complet : art musical, pictural (dessins), programmation (et donc mathématique), lecture et écriture… C’est aussi une oeuvre collaborative : les élèves apprennent à travailler ensemble pour réaliser une création commune.
    L’approche pédagogique est dans la lignée des approches dites constructivistes, c’est-à-dire une approche où l’enfant se positionne comme celui qui enseigne à la machine ce qu’elle doit faire (avec le soutien d’un « expert » qui l’accompagne dans le dialogue avec la machine), et, de fait, construit le savoir qui lui est nécessaire à la réalisation de son objectif.
    C’est aussi une façon ludique de faire des mathématiques (théorie des graphes, coordonnées cartésiennes…), de l’algorithmique (notion de variable, boucles informatiques…), du français, de l’écriture, de l’art à travers la création ou le choix des décors et des personnages.
    - Scratch en une page
  4. Défi # 1 : Faire dessiner un carré par le lutin (votre lutin pourrait être un crayon !).
  5. Défi # 2 : Animer un lutin (un bonhomme allumette ?)
  6. Défi # 3 : Créer une discussion (texte ou vocale) entre deux lutins dans un décor de votre choix.
  7. Défi # 4 : Piste de course (jeu).
  8. Défi # 5 : Votre projet (voir ces idées)
    - Trucs pour les défis
    - Quelques pistes pour votre jeu
  9. Liens avec le PFEQ.
  10. Les concepts de programmation et les compétences liés à l’apprentissage de Scratch
  11. Retour

Pour aller un peu plus loin...

12 défis pour les "vrais" Scratcheurs !

  • Chaque fois que vous appuyez sur la touche G, le lutin devient un peu plus grand. Chaque fois que vous appuyez sur la touche P, le lutin devient un peu plus petit.
  • Chaque fois que le lutin entend un bruit fort, il change de couleur. (Picoboard)
  • Chaque fois que le lutin est dans la partie supérieure de l’écran (25%), il dit : « J’aime ça ici."
  • Lorsque le lutin touche un obstacle bleu, on entend un son aigu. Lorsque le lutin touche un obstacle rouge, on entend un son grave.
  • Chaque fois que deux lutins entre en collision, l’un d’eux dit : "Excusez-moi."
  • Chaque fois que le lutin chat est à proximité du lutin chien, le chat se retourne et s’enfuit du chien.
  • Chaque fois que vous cliquez sur le fond, une fleur apparaît à cet endroit.
  • Chaque fois que vous cliquez sur un lutin, tous les autres lutins font la danse.
  • Quand le score atteint 10, la scène (au fond) change.
  • Le lutin tombe comme contrôlé par la gravité, mais s’arrête quand il arrive sur le sol vert.
  • Le lutin suit le pointeur de la souris, mais il n’est jamais trop près du pointeur de la souris.
  • Le lutin suit une ligne rouge.

Documents et liens

imprimeVersion imprimable qrcode