Outaouais, janvier 2004

Le vendredi 4 juin 2004.
Par : Pierre Lachance
Situations d'apprentissage ouvertes et TIC


  1. Buts de la rencontre
    • Faire comprendre les caractéristiques d'une situation d'apprentissage ouverte.
    • Faire ressortir les apprentissages réalisables lorsqu'un élève est en «projet».
    • Donner des outils aux enseignants pour bien se préparer à faire vivre des situations d'apprentissage ouvertes aux élèves.
  2. Exemples de SAO
  3. Présentation des SAO
    1. Pourquoi les SAO
    2. Caractéristiques des SAO
    3. Phases des SAO
    4. Programme de formation (une synthèse)
  4. Présentation de quelques outils réseaux (accessibles de partout)
    • Stratégie et outils TIC pour en favoriser l'intégration
    • phpSherpa
      • Créer un site web qui donne les informations nécessaires aux élèves pour réaliser une SAO.
      • C'est un modèle de présentaiton des SAO
      • Un démo est disponible ici (utilisateur = demo, mot de passe = demo)
      • phpSherpa primaire et secondaire
    • SPIP
      • Permet de construire et gérer un site web de classe ou d'école très simplement.
      • Facilite la gestion de ce qui est publié.
      • Pour lire un article sur SPIP.
      • SPIP contient également un système d'aide en ligne fort complet.
    • Cyberfolio
      • Un portfolio numérique de Gilles Jobin et son équipe
      • Outils multiples pour l'élève et l'enseignant
      • Facilite l'observation du développement des compétences (Base de données).
    • Wikini
      • Un outil pour co-contruire des textes et suivre le processus d'écriture.
      • Vivre le socio-constructivisme virtuellement.
      • Liens du Wiki avec l'éducation.
      • Wikipedia, une encyclopédie libre!
  5. Expérience : «La meilleure bouilloire ?»
    • Mandats de la situation:
      • Expérimenter pour mieux connaître notre matériel.
      • Présentez au groupe un rapport (sur ce SPIP) sur la démarche employée pour atteindre les buts de la situation d'apprentissage et les résultats obtenus. De plus, faites ressortir les éléments importants reliés à la «démarche scientifique» et au programme de formation.
  6. Objectivation
    • Une petite grille d'auto-évaluation à compléter ici.
    • Différence entre un cours traditionnel et une situation ouverte.
  7. Divers


Pierre Lachance
Animateur au service national dans le domaine
de la mathématique, de la science et de la technologie

imprimeVersion imprimable qrcode