Programme de formation de l’école québécoise

Savoirs essentiels :: Science et Technologie, 2e cycle du secondaire


Concepts prescrits (première année du cycle)

Au cours de la première année du cycle, les concepts des quatre univers sont articulés autour du thème L’humain, un organisme vivant. Dans le contexte des changements physiques et psychologiques liés à l’adolescence, une meilleure compréhension du corps humain et de l’interdépendance de ses divers systèmes s’avère importante. Dès lors, l’étude des facteurs fondamentaux qui affectent le fonctionnement et l’efficacité des systèmes respiratoire, circulatoire, excréteur, digestif, nerveux et reproducteur constitue une occasion privilégiée pour l’élève d’approfondir les connaissances qu’il a de son propre organisme. La connaissance de ces systèmes contribuera à le responsabiliser face à l’hygiène qu’ils nécessitent de manière à effectuer des choix de vie cohérents pour le maintien d’une bonne santé.

De plus, l’exploration de l’humain comme organisme vivant offre l’occasion d’intégrer des concepts provenant des trois autres univers sélectionnés précisément en raison de leur pertinence dans l’analyse de problématiques liées à ce thème. Par exemple, l’étude de l’influence de facteurs physiques externes comme le son ou la lumière contribue à la compréhension des organes sensoriels et favorise l’intégration des apprentissages.

Le thème choisi en cette première année du cycle est également l’occasion pour l’élève de s’interroger sur l’histoire du vivant sur Terre. Qu’il porte un regard sur sa propre réalité ou sur la façon dont la planète a évolué, l’élève peut ainsi situer la récente apparition de l’être humain sur l’échelle des temps géologiques et comprendre à quel point les conditions nécessaires au maintien de la vie sont à la fois complexes et fragiles.

Devant la nécessité de satisfaire ses besoins et en réponse à son désir de comprendre et de repousser à cette fin les limites de la connaissance, l’être humain a fait montre d’un grand génie créateur, dont la vigueur est notamment attestée par la multiplicité des concepts liés à l’univers technologique. La conception ou l’analyse d’objets, de systèmes ou de produits contribuant à notre survie ou à l’amélioration de nos conditions de vie constituent de bons moyens de mesurer la puissance de cette faculté adaptative de l’homme.