Implanter un portail pédagogique? Pourquoi et comment?


Avant tout, qu'est ce qu'un portail ?


Un portail, c'est tout et c'est rien. D'une façon résumée, un portail c'est un « agrégateur de contenus », un point d'entrée «incontournable», un site regroupant à lui seul tout un ensemble de « services répondant aux besoins des usagers qui l'utilisent ». Le concept de portail a de quoi séduire : regrouper en une page toutes les informations susceptibles d'intéresser l'usager ce qui n'est pas forcément un concept des plus inutiles. Alors, un portail pédagogique peut sembler à première vue d'un intérêt pour la communauté apprenante... Par contre, pour n'importe quel outil technologique à implanter, cela doit provenir d'un besoin. C'est une condition essentielle afin de connaître un certain succès.

Implanter un portail pédagogique?

Le questionnement est le suivant : avons-nous vraiment ce type de besoin pédagogique actuel quand à peine 30% des enseignants au Québec actuellement utilisent couramment le courriel? Est-ce que dans notre commission scolaire les véritables besoins d'un portail pédagogique sont là? La plate-forme educ.csbe.qc.ca est-elle si sollicitée au point qu'on doive se questionner sur l'implantation d'un portail pédagogique? Les besoins doivent venir de la base utilisateur et non imposés par d'autres instances. Si celle-ci est imposée, la pratique du «pressure and support» (pression et support) doit être utilisée. C'est-à-dire que si le changement est imposé, on doit absolument avoir le support afin d'aider (support et formation) à faire avancer et cheminer les enseignants dans ce changement.

Projet transversal à l'ensemble de l'organisation (élèves, enseignants, cadres et gestionnaires) et projet très lié aux comportements des utilisateurs, un projet portail met doublement la dimension humaine au coeur de sa conception et de sa réussite. Un portail doit ouvrir sur le monde, et non pas se refermer sur l'organisation. Il faut que les usagers d'un portail doivent impérativement pouvoir communiquer avec n'importe qui sur l'Internet et non seulement avec les usagers du même portail. Un exemple de cela: l'utilisation d'un forum ou d'un clavardage réservé strictement à l'interne, aux usagers du portail. Il faut alors s'assurer d'implanter un portail respectant les standards du l'Internet. Si on désire mettre en oeuvre un «supra-portail», on doit alors prévoir à la syndication xml (le besoin de mutualisation, répertorier ce qui se fait ailleurs de façon automatisée) afin de pouvoir aller chercher les fils RSS et autres... De cette façon, on créera une communauté d'apprentissage ouverte développant systématiquement sa vision du monde (micro et macro).

Doit-on tout avoir sur le réseau? Est-il nécessaire de tout retrouver sous le «chapeau» portail? Il est important et primordial qu'on ne doit pas tenir compte des contraintes actuelles de l'organisation afin de faire un choix qui prendra effet (pour la majorité des élèves et des enseignants) dans 2 ou 3 ans car l'informatique et notre relation avec celle-ci évoluent très rapidement dans le temps. Qui peut prédire à quoi ressemblera les structures informatiques (matériel, logiciel, périphérique...) dans les prochaines années? De plus, si on vise l'autre côté du pendule, tout se passe sur le réseau, qu'arrivera-t-il des périphériques comme les sondes, la robotique, les appareils photos numériques? Il faut chercher l'équillibre: c'est le but important à atteindre. Donc, on se doit de bien réfléchir et bien planifier sur ce qui «doit» se retrouver sur le réseau et ce qui «doit» se retrouver sur le poste local.

Identification unique: quelques précisions autour des outils à intégrer...

Le concept de «Single sign on» (identification unique permettant un accès à une série de services auxquels l'usagers a droit d'utiliser) ne doit pas être appliqué n'importe comment. On ne pourra atteindre cet idéal avec toutes les applications réseaux utilisées par les élèves; c'est utopique. Le web est trop évolutif, complexe et décentralisé pour y parvenir. On doit alors cibler les applications auxquelles le concept s'appliquera. Prenons par exemple le courriel et le carnet d'adresses; ces deux applications doivent se «parler» (un utilisateur ne doit pas avoir à se connecter deux fois pour avoir ses applications ouvertes). Tout comme les agendas de l'élève et de son enseignant. Mais le site web de la classe n'a pas nécessairement à se retrouver dans la même application. Surtout si on ne connait pas (car on ne peut obliger les enseignants à utiliser un tel outil pour construire leur site web) l'outil utilisé par l'enseignant. L'organisation s'impose alors dans la pédagogie et les outils pédagogiques utilisés par l'enseignant(e) avec ses élèves. Est-ce que l'organisation offrira alors le réel support nécessaire à l'enseignant et aux élèves?

On doit tenir compte du niveau d'utilisation des applications avant de les intégrer au portail. Actuellement, l'outil le plus utilisé dans le réseau de l'éducation (ainsi qu'ailleurs) est le courriel; les autres le sont moins. On doit donc avoir un but pédagogique (un besoin exprimé) pour les intégrer. Doit-on intégrer (payer??) pour une application qui ne sera utilisée que par 5% des utilisateurs? Alors que ces 5% peuvent facilement répondre à leurs besoins avec d'autres applications pouvant être gratuites et pouvant être gérées aisément par l'enseignant lui-même (et peut-être même par les élèves!). Ceci a pour effet d'impliquer les utilisateurs dans le processus, non pas seulement dans le produit, ce qui est davantage dans l'esprit du nouveau programme de formation.

Si le portail offre beaucoup d'outils généraux, peut-on affirmer qu'ils répondent à des besoins spécifiques exprimés par les élèves et les enseignants jusqu'à maintenant? Bien qu'on possède un excellent marteau, cela nous permet-il de réparer notre auto?

Finalement, nous questionnons la sécurité de n'avoir qu'à se brancher une seule fois pour accéder à toutes ses applications. Avons-nous une seule clé pour toutes les portes que nous devons ouvrir?

Fonctions clés des portails

Quelques facteurs qui auront de l'effet sur la réussite de l'implantion d'un portail pédagogique:
  • Consulter les enseignants utilisant actuellement les services offerts par la commission scolaire face aux besoins non comblés, l'implantation possible d'un portail;
  • Expliquer quel sera le rôle d'un portail;
  • Impliquer les enseignants utilisant actuellement les services offerts par la commission scolaire dans le processus de mise en place;
  • S'assurer que le portail pédagogique est un véritable besoin pédagogique;
  • Ne pas tout mettre dans le portail sans y réfléchir;
  • Implanter un portail pédagogique doit-il se faire immédiatement? Au risque d'écraser les utilisateurs...;
  • Bien expliciter les buts pédagogiques à poursuivre avec un tel outil TIC. Car selon les buts, cela peut modifier grandement ce qui se retrouvera dans le portail ainsi que le choix de technologie derrière (souplesse, licence...);
  • Bien comprendre la portée de l'intégration des informations, l'intégration des applications.

Quelles caractéristiques de plate-forme sont importantes ?

Interopérabilité
Par sa définition, un portail est un point d'entrée central à de multiples systèmes variés et celui que la commission scolaire choisira doit pouvoir évoluer au fil du temps avec l'organisation. Après avoir procédé à la mise en place de votre portail initial, vous ne voudrez absolument pas avoir à le retirer parce que la technologie est devenue désuète. Afin d'assurer la viabilité à long terme de son portail d'organisaiton, il faut rechercher un produit basé sur des normes ouvertes respectant les standards de l'Internet.

Stabilité et évolutivité
La stabilité et l'évolutivité sont des exigences essentielles pour un portail. Pensez aux implications de diriger virtuellement tout le trafic de votre organisation avec une seule interface, et imaginez maintenant que cette interface est un peu capricieuse; Parallèlement, on ne désire pas que la solution entravent les opérations quotidiennes, juste quand vous avez réussi à éveiller l'intérêt des utilisateurs pour le portail. La robustesse et l'évolutivité constituent le squelette de votre portail. Il faut recherchez un produit avec un soutien complet en matière de groupage («clustering») et d'équilibrage des charges.

Sécurité
Finalement, le portail doit soutenir une infrastructure complexe de sécurité tout en offrant une interface simple aux utilisateurs. On doit se rappeler et avoir en priorité que la majorité des utilisateurs principaux prévus seront les élèves et les enseignants. Simplicité, rapidité et convivialité doivent être des critères importants du choix d'un portail. Tous les portails importants appuient les principaux répertoires LDAP; mais il faut être prudent, même si les services de base sont fournis, certaines plates-formes offrent une intégration limitée des caractéristiques plus évoluées. Le soutien complet des services LDAP est essentiel.

En résumé

Il faut retenir dans l'ensemble ce qui suit: un accès simple, rapide, sécurisé et universel aux outils de collaboration, aux ressources et aux services pédagogiques. Un outil assurant la pérénnité dans le temps, respectant les standards de l'Internet et pouvant être adapté aux besoins évolutifs de l'organisation.

Ce n'est pas l'outil qui motivera les enseignants à la réalisation de projets intégrant les TIC dans leur démarche contrairement à certaines présentations reçues jusqu'à maintenant. Le portail est un outil additionnel, un support pouvant faciliter certaines réalisations de projets, facilitant l'aspect de communication, de collaboration et de partage d'informations.

De plus, tous les outils et toutes les ressources doivent être choisis et validés en fonction des besoins de l'usager. Ainsi le portail de l'élève sera différent de celui de l'enseignant et du personnel administratif par exemple. Il ne faut pas penser à "standardiser" les outils pour tous les usagers en condescendance. Les besoins ne sont pas les mêmes pour toutes les catégories de personnel de l'organisation.
Il n'y a pas de commentaire sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]
 
IMP :: RSS :: HTML :: TXT :: Clone :: Historique :: Propriétaire : PierreLachance