3-O, CS Premières-Seigneuries

Le jeudi 15 décembre 2011.
Par : Pierre Lachance

La prochaine arrivée en masse des tableaux numériques nécessite une réflexion sur les formations, l’accompagnement, le support des enseignants. Voici quelques éléments que nous jugeons importants.

Ordre du jour

  1. Bonjour
  2. Buts de la rencontre
  3. Avant le tableau numérique
    1. Travail [1]
    2. Lieux
    3. Moments
    4. Outils
    5. Intentions pédagogiques
  4. Le tableau numérique, c’est quoi ?
  5. 3-O et objets numériques en MST
  6. Former, oui mais sur quoi ? Comment ?
  7. La place du RÉCIT MST dans tout ça ?

Notes à retenir

  1. Dans une formation, on donne des ressources ou on montre à en trouver, les sélectionner, les classer, les exploiter ?
    1. Cette question vient du fait qu’il y a foisonnement de ressources sur le Web. L’enseignant doit apprendre à s’y retrouver, pour ce faire ça prend du temps, pas nécessairement LA liste des outils « parfaits ».
  2. Plusieurs besoins techniques/pédagogiques des enseignants n’ont rien à voir avec le tableau numérique, mais bien avec l’ordinateur, l’informatique.
  3. Tout n’est pas possible et/ou profitable avec les TIC (incluant le tableau numérique).
  4. À propos de ce schéma :http://recit.org/ul/2tp « C’est le genre de schéma qui fait du bien de regarder une fois par mois pour ne pas s’enliser dans ses habitudes/forces. »
  5. Il y a des enseignants qu’on doit former à la base (ouvrir ordinateur, connecter au réseau, se dépanner si problème, formats de fichiers, enregistrer sur le réseau, exploiter le portail, etc) de l’ordinateur/réseau avant de penser à former sur le tableau numérique.
  6. La formation au tableau numérique ne pourra se faire en une journée, ni même deux. On doit viser plusieurs mois d’expérimentations/réflexions/analyses pour que les enseignants puissent tirer profit de cette TIC.
  7. Avoir à l’esprit que si le travail ne s’exécute qu’au tableau, la tâche manque peut être de signifiance pour l’élève, tableau numérique ou pas.
  8. « Tous ces bidules et outils informatiques sont de plus en plus nombreux dans le paysage pédagogique et quoi de mieux qu’une ou plusieurs cartes pour s’y retrouver et pouvoir savoir où l’on est, où on veut aller et qu’est-ce qui est possible de faire ou d’utiliser. À partir de là, certains auront besoin de guides, pour les amener à voir ou à regarder. »

[1Travail selon Antidote : « Activité productrice ou créatrice nécessaire à l’accomplissement d’une tâche ; ensemble des activités que l’on exerce en vue d’en arriver à un résultat. »

imprimeVersion imprimable qrcode